Un autre monde s'offre à vous
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les soeurs maléfiques.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les soeurs maléfiques.   Lun 10 Sep - 11:30

Azurha était à Dernosus presque par hazard. Elle était partie de Gardonuis sans prévenir sa soeur Tania. Quelque chose la traquassait et la réponse à sa question était surement dans cette forêt. Elle venait de découvrir d'étrange territoire. La jeune adolescente était accompagnée de son loup, Claréon. Des choses étrange et inexplicable se produisaient de plus en plus souvent à leur habitat. Azurha était la seule à ne pas savoir qu'elles vivaient dans la patrie des elfes. Il y 10 ans, ce monde qu'elle aimait tant est partie en cendre à cause de ses habitants, ses parents adoptifs furent tués par la faute des deux soeurs. De nouveau danger les attendaient. Cependant, la question hantait continuellement Azurha, des pensées négatives transperçaient inlassablement son esprit. Son loup ne faisait que de la suivre, ne préferant rien faire pouvant contrarier sa maître. Il allait bientôt faire nuit alors qu'elle n'avait aucune piste. Prenant enfin la parole, elle finit par dire d'un ton très déçu, presque remplie de tristesse :
-Revenons à Gardonuis, Tania me le pardonnera jamais mais je dois lui annoncer ce qui se passe. Récemment, une nouvelle menace du tréfond de la terre va faire surface.
-Je le sais petite humaine, mais sache que le danger est plus grand que jamais. Ton don n'est pour l'instant qu'une poussière par rapport à un champ. Tu vas devoir controler et rapidement ton don, je serais là pour toi. Je suis ton familier, ton loup et ton meilleur ami. Je suis là et je resterais là à jamais auprès de toi, si tu meurs, je mourais avec toi.
-Merci Claréon mais je suis quand même inquiète, cette menace qui pèse sur moi m'effrais continuellement. D'ailleur, Tania aussi a changé de comportement, elle est beaucoup plus distante qu'avant.
Marchant pied nu sur les épines des sapins, elle ne souffrait que légèrement. Cette douleure n'était rien par rapport à ce qu'elle avait pu ressentir avant son exil dans cette forêt. Elle devait faire face à d'horrible choses maintenant, des alliés innatendus les ont nombres rejoint au combat, des animaux ect... Pour autant, la vie d'Azurha était en train de changée. Ses pensées ne seront plus les même dans peu de temps, cette étrange brise matinal, elle s'en souviendra toujours. Les deux soeurs ne se doutent pas que très bientôt, elles vont devoir subir des changements innatenduent.

Edit admin: Il faudrait que tu fasse la demande de pouvoir => télékinesie, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Lun 10 Sep - 22:02

Tania s'était entraînée tard le soir, ne voulant pas paraître faible. Elle aimait d'ailleurs sentir le vent dans ses cheveux qui virevoltaient en fonction de ses soubresauts et de ses déplacements à chaque fois qu'elle essayait d'éviter les attaques d'un ennemi imaginaire. Cependant, jamais elle ne l'aurait avoué. Lorsqu'elle eut terminé, elle jeta son épée dans l'herbe et soupira, soulagée. La jeune fille baissa la tête pour fixer son arme d'un air grave. Elle fronçait légèrement les sourcils mais ne s'en souciait guère, préoccupée par d'autres pensées. Au bout d'un long silence, elle haussa les épaules.
- Il faudrait vraiment que je change de lame... Celle-ci est trop petite.
Pourtant, cette idée la révulsait. C'était le seul souvenir de ses parents qu'elle possédait encore. Bien sûr, il y avait toujours Azurha pour pouvait lui rappeler cette ancienne présence, maintenant éteinte. Néanmoins, ce n'était pas la même chose. Inconsciemment, l'assassin était attachée à cette épée qui était l'unique qu'elle avait toujours possédé. Mais elle devait se rendre à l'évidence. Le métal commençait à s'effriter et le pommeau, autrefois si raffiné, avait perdu de sa splendeur. Tania soupira de nouveau avant de récupérer son arme tout en se rendant vers le campement qu'elle avait construit avec sa soeur pour la nuit. Dès qu'elle sentit un lourd silence dans la clairière où elles s'étaient installées, elle esquissa une légère grimace. Azurha était encore partie sans la prévenir. Elle balança alors négligemment la ceinture qu'elle portait et qui était criblée d'arme en tout genre. Se sentant plus légère, elle partit en courant à la recherche de sa soeur, sentant son fourreau s'abattre sur ses jambes à nues à cause de la jupe courte en cuir qu'elle portait.
Il lui fallut quelques instant avant de repérer avec exactitude la localisation d'Azuhra. A première vue, elle semblait avec son famillier, ce qui rassura la jeune femme. Cachée derrière un arbre, elle se cala un peu plus contre le tronc pour rester dissimulée, attendant que la rôdeuse arrive à peu près vers elle. Lorsque ce fut le cas, Tania sortit de sa cachette improvisée, se mettant en plein milieu du chemin. Les bras croisés, le regard fixé dans celui de celle qui se trouvait face à elle, la tueuse s'adressa d'un ton neutre, qui cachait la colère qu'elle éprouvait.
- Qu'est-ce que tu faisais en dehors du campement ? Je croyais que nous devions faire attention... Je m'absente à l'aube pour m'entraîner à quelques mètres seulement et tu en profites pour t'éclipser ? Puis-je en connaître la raison ? Demanda-t-elle en lui adressant un regard noir.


Dernière édition par le Mer 12 Sep - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mar 11 Sep - 9:23

Azurha qui pourtant savait parfaitement cacher sa peur, ne put se résigner à crier. Elle faillit tomber lorsqu'elle se rattrapa au dernier moment pour éviter une chute. Durant qu'elle se releva, son esprit était en plein travail, un mensonge était en train de naître. Revenant avec un sourir remplie de joie, elle commença à raconter d'un ton beaucoup plus affectueux mais avec une pointe de tristesse et surtout remplie de mensonges :
-Tania... je suis vraiment désolée d'être partie à l'improviste comme sa sans ne t'en avoir parlé, mais c'était pour une bonne est simple raison qui ne l'est pas vraiment. Je voulais te trouver des fleures parfaite pour te faire une surprise et te dire à quel point je t'aime, que sans toi je ne serais encore qu'une gamine probablement déja morte dans Gardonuis. J'ai laissé mon instinct me guider, et j'ai cru qu'en allant ici, j'aurais pu trouver un bouquet de fleur formidable pour toi. Mais je ne l'ai pas trouvé et tu m'as repéré et effrayé comme tu as pu le voir à l'instant.
Le mensonge était parfait, peut être quelques petites imperfection, mais il concordait parfaitement avec ce qui pourait arriver dans la vraie vie, dans une autre dimenssion s'il y en avait une. Les cheveux roses d'Azurha s'envolaient lentement par cette brise du crépuscule, la lune apparaissait déja, laissant disparaître le soleil qui semblait faiblir par les attaques incessante de la lune. Le regard de sa soeur semblait devenir de plus en plus affectueux selon la jeune adolescente, mais ce n'était peut être qu'une simple illusion. Une peur vint hanté inlassablement l'esprit de la rôdeuse. Cette pensée était qu'allait faire Tania si elle avait compris que c'était un mensonge ? Une autre pensée vint s'intercaller entre celle là, c'était forcément une pensée idiote mais c'était celle que Tania tuerais sa soeur pour ses mensonges. Reprenant rapidement ses pensées et son esprit en main, son loup tapota son museau humide sur la jambe gauche nu comme sa soeur, Azurha portait aussi une jupe, mais en tissus blanc. Pendant un instant, la jeune adolescente cru que ses yeux étaient devenue blanc pour une raison inconnue. Le loup l'avait ressentit.
-Tu ne m'en veux pas Tania ? Je voulais te faire cette surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mar 11 Sep - 18:57

Tania fronça légèrement les sourcils, restant toujours aussi impassible. Cette idée de s'éloigner de leur campement pour cueillir uniquement des fleurs ne lui plaisait guère, c'était même complètement stupide. De plus, c'était bien étrange de la part d'Azurha de vouloir faire une telle chose. Méfiante, elle ne bougea pas d'un pouce, voulant d'autres explications. Mais avant cela, elle ne put s'empêcher de répondre à la question de sa soeur avec une certaine colère qu'elle se gardait bien de cacher.
- Si je t'en veux ? Non... Je ne crois pas. Par contre ton excuse stupide ne me dupe pas. Je te connais et je doute que ce soit la vraie raison. Tu as une capacité de mentir incroyable Zaru. Cependant... Cela ne marche pas sur moi, tu devrais le savoir avec le temps.
Puis, sans un mot de plus, elle sortit subitement son épée du fourreau dans lequel elle était rangée. Elle la fit tournoyer un instant avant de la remettre à son emplacement initiale. Pendant cette action, la jeune femme ne quittait pas le loup des yeux, comme si elle avait put déverser son agacement profond sur lui. Néanmoins, elle ne fit rien en particulier et passa brièvement une main dans ses cheveux longs et bouclés pour les remettre en ordre. Cela ne dura que quelques instants, car elle croisa de nouveau les bras, donnant l'impression qu'elle n'avait rien fait du tout.
- En tout cas, j'espère que c'est une bonne raison. Je vais te lâcher avec cela, nous n'avons pas le temps de nous attarder sur des stupidités. Cela te dit que nous allions un peu à Dernosus ? Avec mon dernier...Client, j'ai récupéré assez d'argent pour qu'on puisse s'acheter quelques bricoles. Mais je te préviens d'avance, ce ne sera que ce qui nous est indispensable. De plus... J'ai besoin d'une nouvelle épée.
La tueuse se retourna et fit signe à sa soeur de la suivre, ne lui laissant pas le choix. Elle s'avança d'un pas léger, ce qui trahissait au plus haut point sa profession. Lorsqu'elle n'entendit rien dans son dos, elle virevolta, plantant son regard troublant et perçant dans celui d'Azurha.
- De toute façon il est hors de question que je te laisse gambader toute seule dans la forêt. Dans ton mensonge... Tu as dis une unique vérité. Si nous n'avions pas été toute les deux, je ne sais pas ce qui serait advenu de toi. Peut-être aurais-tu été recueillit par une nouvelle famille. Est-ce que tu aurais voulut ? Moi non... Souligna-t-elle, dissimulant sa haine pour les gens de sa propre race.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mar 11 Sep - 19:09

-Je te ferais dire qu'il n'y avait pas ce sa pour la vérité ! L'autre partie de vérité, est que moi je t'aime je te ferais dire ... Tu es ma grande soeur et j'en suis fière ! Et je suis tout à fait d'accord pour aller à Dernosus.
La jeune adolescente acquiessa sa dernière phrase d'un signe de tête positif. Mais une question la tourmentait régulièrement. Pourquoi voulait-elle acheter une autre épée que celle de ses parents adoptifs, c'était probablement la seule chose qu'elle reçut d'eux, sauf les coups sur le corps et l'éducation très strict de leur part. Azurha suivit sa soeur sans parler ni rien dire, son loup ne suivait que les traces de pas, comme s'il les comptait pour savoir leurs distances irrégulière allant de quelques centimètres à 5 mètres maximum. Toutefois, quelque chose la traquassait, c'est alors que de sons incompréhenssible sortirent des lèvres d'Azurha, les yeux remplie de larmes.
-Tania, j'ai quelque .... quelque chose à te dire me concernant ...
Sans savoir réellement pourquoi, Claréon se posta entre elle et sa soeur, fixant Tania d'une façon presque indescriptible, mais qui trahissait beaucoup d'amour pour elle aussi. Les larmes finirent par couler lentement sur sa joue. Azurha était remplie de sanglot, elle ne voyait plus tellement les larmes étaient nombreuses. Elle finit enfin par reprendre sur elle même, laissant toujours quelques larmes perndre le dessus :
-J'ai quelque chose à t'avouer... J'ai ... comment dire, tu sais très bien que je serais rôdeuse, mais quelque chose est en moi depuis probablement ma naissance, j'ai un don ou pouvoir comme tu veux ... celui de quand de contrôler certains objets par ma pensée... mais pour l'instant je n'y arrive pas vraiment mais ... J'ai peur de ce que sa pourait me faire plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mer 12 Sep - 13:58

Tania fixa un instant le loup, n'ayant pas la même lueur dans le regard. Bien entendu, elle avait toujours eut un certain respect pour Claéron mais cela n'allait guère plus loin. Lorsque sa soeur lui avoua ce don qu'elle possédait, la jeune fille écarquilla faiblement les yeux de façon à peine perceptible. Cependant, elle reprit vite son air neutre, ne voulant pas se faire avoir aussi facilement. Une main sur la hanche gauche, calée légèrement sur le côté droit, elle observait sa soeur. En voyant les larmes qui perlaient sur ses joues, elle eut le réflexe de s'avancer pour les essuyer, poussée par un instant d’affection, mais elle s'en retint de justesse. Ce n’était pas du tout son genre, après tout, de se laisser aller de cette façon. Soupirant faiblement, elle tentait de trouver une explication qui aurait put paraître logique pour comprendre de quoi diable Azurha voulait-elle parler. Ne voulant pas montrer sa stupéfaction devant de telles révélations, l’assassin mit une main devant son visage, cachant ainsi son regard. Elle secoua légèrement la tête en signe de négation.
- Il ne manquait vraiment que ça… Cela ne va en rien arranger nos affaires ! Je n’y comprends rien. Comment peux-tu posséder un tel pouvoir ? Je sais que nous ne connaissons pas nos véritables parents mais… C’est ridicule. Et pourquoi ne pas me l’avoir dit plus tôt ? J’espère que tu as été discrète sur ça. Nous avons déjà assez de problèmes pour qu’en plus, les gens remarquent des choses étranges dans le coin. Mais est-ce que tu te rends compte de ça ?
Elle avait retiré sa main, laissant découvrir des yeux lançant des éclairs de colère. Cependant, si on connaissait bien la tueuse, on pouvait apercevoir une pointe d’appréhension qui était difficilement dissimulable. Elle s’avança néanmoins d’un pas, sans réellement s’en rendre compte.
- Alors une dernière question, à laquelle tu as intérêt à répondre avec beaucoup de franchise…
Marquant une courte pause, elle se tut, réfléchissant aux termes qu’elle allait employer pour paraître la plus calme possible. Malheureusement, c’était une action assez délicate, vu la gravité de cette découverte si brusque.
- Qu’est-ce que tu entends quand tu dis que tu n’y arrives pas réellement ? Questionna-t-elle, son regard passant du loup à sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mer 12 Sep - 18:22

La jeune adolescente sentit que les larmes devenaient de plus en plus rares. Mais cependant, une rage et colère envers sa soeur naquit directement suite à ses remarques. Voilà qu'elle essayait inlassablement de cacher son don à tous le monde, de faire attention à ne jamais l'utiliser sauf en cas d'extrème urgence et encore, si vouloir pousser une branche avec ses pensées en est une. Une envie irrisistible de donner une giffle à sa grande soeur lui vint à l'esprit. Toutefois, elle s'y résigna catégoriquement. Son loup fixait toujours Tania mais cette fois ci, d'un regard plutôt noir, il montrait ses crocs. Azurha ne recula que d'un ou deux pas, gardant son équilibre par chance alors qu'un nid de poule ne demander que de faire tomber ses ennemis. Ne prenant que quelques secondes plus tard la parole, le ton montrait qu'elle était en rage. Cependant, tout de suite après, le ton devint plutôt neutre :
-Attends, comment ose-tu me parler comme sa ? Je te ferais dire que moi j'ai un don que je ne sais pas vraiment contrôler pour l'instant sachant que je ne sais pas quand il vient ! Mon instinct me disait d'aller à Dernosus pour une raison qui concernait ce don ! Crois-tu réellement que j'ai eu le choix ? Si je le pouvais, je ne l'aurais pas demander et je te l'aurais volontier donner en temps que cadeau empoisoné. Je ne fais que de me cacher, si je ne m'étais pas fait voir par toi aujourd'hui, tu ne l'aurais pas su ! Je sais comment cacher ce pouvoir alors ne me donne pas de leçon, j'ai passé dix ans de ma vie à faire croire que j'étais morte auprès de ma soeur ! Est-ce que cette réponse te suffit ou tu préfère que je parte d'ici avec mon loup en même temps ? Et ne joue pas ton assassin avec moi, je ne suis pas un de tes clients ou je ne sais quoi ! Je suis ta soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mer 12 Sep - 20:18

Tania ne céda pas à cette "agression" verbale et resta stoïque, fixant sa soeur sans la moindre peur. Au bout d'un long moment de silence, elle soupira faiblement, ne cachant pas son agacement. Elle se retourna alors, faisant dos à Azurha. Elle croisa les bras, toujours calée sur le côté. L'espace d'un instant, elle mit son épée en évidence mais stoppa ce petit manège rapidement. Elle devait le reconnaître, c'était sa soeur. Elle se résignait d'ailleurs à lui faire mal, ayant dû la protéger pendant dix longues années. La jeune fille ne répondit pas tout de suite, hésitant. Cette discussion lui rappelait vaguement une impression qu'elle avait depuis quelques temps. Les ombres se comportaient étrangement à son approche, elle n'arrivait plus à le nier. Pourtant, malgré cela, elle se refusait à en parler à la rôdeuse car elle ne saurait elle-même comment le lui avouer. Malheureusement pour elle, ce n'était plus un choix qui s'offrait à elle, mais une obligation. Toujours de dos, comme si elle s'adressait à quelqu'un d'autre, elle répliqua quelque chose tout d’abord d’à peine inaudible avant qu’elle n’hausse le ton.
- De toute façon jamais je ne te tuerais… Tu es bien la seule personne à qui je ne pourrais pas faire de mal. J’espère que tu as bien entendu parce que je ne suis pas prête de le redire. Et pour ce qui est de me donner ton don pour m’empoisonner… Non merci. J’ai déjà mes propres problèmes à régler sur ce côté-là, répliqua-t-elle tout en restant aussi calme que possible.
A ces mots, elle tourna les talons, un air déterminé affiché sur son visage. Elle semblait néanmoins toujours aussi inquiète, si l’on puit dire. Car bien sûr, elle cachait aussi bien que possible ses émotions, ce qu’elle avait toujours réussit à faire. Il était, la plupart du temps si ce n’est constamment, difficile de déchiffrer ce qu’elle avait en tête. Soupirant légèrement, elle leva tout d’abord les yeux au ciel en comprenant qu’elle n’avait pas été véritablement explicite. De plus, elle n’avait plus le choix. Elle devait désormais raconter ce qu’elle avait elle-même gardé secret pendant tout ces mois.
- Pour être plus claire… J’ai moi-même une capacité hors du commun. Il faut croire que c’est héréditaire. Je n’aurais pas crut que toi aussi tu possédais une telle chose en toi. C’est amusant… Et effrayant à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mer 12 Sep - 21:33

Azurha était restée à côté d'elle bouche bée. Voilà que Tania venait de lui faire tout un sermant sur les dons, ect ... Et elle venait d'annoncer qu'elle aussi en avait un. Une envie de crier de rage et de pouffer de rire lui vint à l'esprit, mais la seule expression qui lui vint fût de se taire pendant un long moment. La nuit s'était enfin annoncée, l'étoile polaire commença à montrer ses scintillements au monde entier. La jeune adolescente regarda autour d'elle, comme pour trouver un passage secret ou guettait si personne n'était là. Son loup était restait à côté de sa rôdeuse, ne faisant que de regarder par terre, les traces d'humains et autres animaux de cette forêt ainsi que des traces non humaines, mais il n'y pretta pas réellement attention. L'esprit d'Azurha était complètement chamboulé, elle n'y comprenait plus rien, durant quelques secondes, le but de sa vie avait changé, le mot vie ne faisait plus partit de son vocabulaire, puis la raison et son esprit reprit forme et devint de plus en plus clair, comme l'eau d'un lac pur. C'est alors que les paroles sortirent enfin de ses lèvres, de sa bouche :
-Tu fais ta dur avec moi, tu joues ta grande soeur super mystérieuse et n'en parlons pas d'autres choses ! Mais sache que je m'en contre fiche royal que tu veuille me tuer ou non ! Tu resteras toi aussi ma soeur. Mais ce que tu m'avais dit sur mon don, que je devais le cacher aussi, que j'allais empirer les choses ect ... Et après tu m'annonce que toi aussi tu en as un ! Je n'ai beau être que ta petite soeur, mais pour qui te prends-tu ? Sache qu'il va falloir que tu change un peu de comportement ! D'habitude c'est moi la petite gamine de nous deux, l'idiote ou l'incompétante sur tous et n'importe quoi. Mais toi tu semble vouloir jouer à l'adulte qui ne dit rien, qui reste neutre et ne pense qu'à cacher ses émotions, sentiments et ne pense que boulot et encore boulot ! Il va falloir qu'on sorte réellement de cette forêt pour affronter le vrai monde ! Nous devons découvrir d'étrange territoire, nous devons faire face à de nouveau danger et des alliées viendrons nous aider au combat tout comme une nouvelle menace viendra faire surface pour nous supprimer ! Et le danger est maintenant plus grand que jamais. Alors dis mois quel est ton don !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Mer 12 Sep - 22:04

Tania se retint de s'avancer brusquement, ne supportant pas qu'on lui parle de cette façon. Si Azurha croyait qu'elle l'attendait pour sortir de la forêt, elle se trompait éperdument. Selon elle, les victimes de ses meurtres arrivaient comme ça, de leur plein gré. L'argent poussait dans les arbres et les oiseaux chantaient constamment pour leur porter bonheur et leur donner une ambiance musicale. A cette pensée, la jeune fille ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel, trouvant cela dérisoire. Elle se retourna alors, fixant sa soeur avec un amusement léger et une colère à peine dissimulée.
- Tu crois vraiment que je ne sors jamais de cette forêt, tu te trompes. La nuit, lorsque tu dors et que je suis sûre que tu n'es pas encline à partir, j'en profite pour aller exécuter mes missions. Comment crois-tu que nous avons assez d'argent pour continuer à vivre, hormis de la chasse ? Questionna-t-elle avec insistance. Mais c'est toi qui devrais sortir plus souvent, pas moi. De plus, ce n'est pas moi la plus gamine de nous deux...
Marquant une courte pause, la tueuse reprit sa respiration. Ses yeux troublants allaient de sa soeur à Claéron qui la regardait de la même manière que sa propriétaire. Peut-être étaient-ils deux, mais cela ne suffirait pas à faire plier celle qu'ils essayaient d'intimider, c'était une certitude. Tania passa une main dans ses cheveux, une manie dont elle n'arrivait pas à se défaire, à son agacement.
- Pour ce qui est de mon pouvoir, je ne suis pas sûre d'être capable de te l'expliquer avec exactitude. Cela ne fait que quelques mois que j'ai appris ça et je ne crois pas avoir assez d'éléments qui pourraient m'aider à te donner une description exacte de ce quoi je suis capable. Néanmoins, je peux te donner un aperçut.
A ces mots, elle fit un signe ample de la main et sa propre ombre commença à onduler de manière étrange. Puis, sous leurs yeux, elle prit peu à peu la forme de celle d'Azurha qui était juste en face. Cela ne dura guère quelques minutes car l'ombre sa forme initiale, ne laissant aucune trace de ce qui venait de se produire.
- Je n'ai jamais essayé d'aller plus loin pour le moment. Cela ne m'intéresse pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Jeu 13 Sep - 14:00

Regardant avec une pointe d'émerveillement le don de sa soeur Tania. Azurha ne put s'empêcher de laissa paraître un sourir dominateur. Des pensées toutes aussi folles vinrent s'entre choquaient dans son esprit. Mais une et seulement sortit de son esprit et de ses lèvres :
-Ton don est de controlé les ombres ..... Mais que peux-tu faire avec ? C'est étrange et une pointe de peur viennent me tourmenter. Mais sache aussi que je ne voulais aucunement dire que tu étais gamine, mais qu'au contraire, tu joues trop ton adulte ! Tu n'as que 17 ans ! Je sais que c'est déja très proche d'être une adulte, tes sentiments et émotions ainsi que perseptions changent une fois de plus. Mais sache que ton travail qui est de tué des personnes je le respect, car je suppose que beaucoup d'assassin peuvent devenir des personnes mentallement malades. L'amour que je porte pour toi ne changera pas. Mais il est temps d'aller explorer le monde qui nous a constamment entouré. Tania, la peur ne doit plus nous hanter, la rage de tuer ses innocents doit sortir de notre esprit sauf lorsque notre devoir ou travail nous le oblige à le faire. Il faut que l'on parte choisir notre camp, et savoir qui nous sommes réellement ! Notre camp changera notre vie et peut être serons-nous obligées de nous séparer ! Il faut maintenant qu'on décide de notre vie.
Les paroles d'Azurha étaient sincèrent et pleines de véritées. La jeune adolescente pensait et savait qu'elles allaient devoir se séparer pour trouver leur camp et le mener à la victoire. Peut-être se retrouverons t'elle dans un camp allié, le même ou un ennemis, leur amour ne changera pas et ne changera jamais. Mais le devoir prend le dessus sur la vie privée. Il est temps qu'elles affrontent la vérité, les nouveaux danger et leur propre vie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Jeu 13 Sep - 19:45

Tania, qui fixait toujours sa soeur, fut stupéfaite par cette réponse qu'elle trouvait totalement stupide. A ses yeux, il était hors de question qu'elle s'allie avec quelqu'un, c'était bien trop évident. Soupirant faiblement tout en passant une main légère dans ses cheveux blonds, elle lui répondit d'un air presque méprisant.
- Depuis quand veux-tu choisir un camp ? Il est hors de question que je me mette au service de quelqu'un pour le plaisir de perdre une liberté, futile soit-elle. Jamais je ne m'allierais avec des gens qui ont des pensées à peine semblables aux miennes. Et pour ce qui est des " innocents" dont tu parles... Aurais-tu donc oublié de quelle manière ils ont anéantis notre famille ? Cette race est la plus corrompue que nous pouvons connaître.
Puis, dans un élan qui lui échappait, la jeune fille s'avança et prit sa soeur par les épaules, l'obligeant à la regarder dans les yeux. Elle se retint de la secouer, comme si cela aurait put lui faire retrouver ses esprits. Ses yeux lançaient des éclairs, sa rage grandissant à chaque instant. Néanmoins, la tueuse se refusait à le montrer.
- Ils ont brûlés nos biens et ils ne valent pas mieux les uns que les autres. Tu as bien remarqué que nous ne leur ressemblons pas ! Nous sommes bien plus fortes et plus lucides que ces hommes ignares. Ils nous ont tout pris ! Et tu dis qu'ils sont innocents ? Ils doivent tous payer, et je ne m'arrêterais que lorsque le sang aura assez coulé pour payer la dette.
Puis, dans un excès de colère, elle se recula, lâchant avec peu de délicatesse Azurha. Elle se retourna, bouillonnant intérieurement. Parler de cela lui rappelait trop de mauvais souvenirs. Peut-être que sa sœur, elle, était trop jeune à cette époque, mais pas Tania. Celle-ci se souvenait des moindres détails avec une précision effrayante.
- Je suis une assasin, répliqua-t-elle avec véhémence. Peut-être que toi, tu as de la compassion pour ces gens à cause de ton statut de rôdeuse… Mais pas moi ! Tu ne peux pas comprendre cela, tu es trop jeune et tu n’es pas à ma place. Déjà, tu devrais deviner mes pensées les plus profondes rien qu’avec la signification de mon pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   Jeu 13 Sep - 21:42

-Oui il est vrai que j'aurais pu deviner tes intentions juste avec ta profession ou même ton nouveau don ! Mais comme tu l'as dit que moi je suis rôdeuse, je vais donc partir d'ici pour choisir seule mon clan ! Ce n'est que comme sa que je pourais devenir ce que je dois être ! Tu sais, il se peut que j'arrive dans le clan des démons ect ... car mes pensées deviennent de plus en plus sombres ! Ne soit pas surprise de me voir dans le clan des personnes maléfique, je te vois bien dedans toi aussi, mais ma profession de rôdeuse et il se peut que je doivent aller dans le clan des personnes qui se prennent pour des héros ! Je n'en sais rien mais il faut que je trouve ma vrai vocation.
La jeune adolescente sentait une légère douleure au niveau de l'épaule qui partit rapidement. Une colère ressemblant plutôt à un saut d'humeur. D'un regard très rapide, elle anonçait que sa soeur était toute sa vie. Puis comme pour échaper à un monstre, elle courait vers Gardonuis, voulant prendre ses affaires et partir enfin dans la ville. Rester discrète serait un jeu d'enfant pour elle. Azurha sentait venir en elle quelques larmes, ses yeux devinrent noir, plus noir que la nuit sombre. Rapidement, elle se retrouva à Gardonuis, retrouvant les endroits qu'elle connaissait, son loup la suivait partout. En peu de temps elle prit ses affaires et partit, sa soeur avait peut-être voulut la retrouver mais maintenant elle partait déja pour la ville. Elle n'était qu'à une dizaine de kilomètre de sa vrai vie que déja elle avait changé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les soeurs maléfiques.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les soeurs maléfiques.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déesse maléfique
» Clowns maléfiques
» Les machines
» La fiche de Frodon
» Samir l'exécuteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ternoluis :: Archives du Forum :: Corbeille-
Sauter vers: