Un autre monde s'offre à vous
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Source de l'Edjer [oasis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Khamsin
Seigneur des Vents
Seigneur des Vents
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 29
Rang du Royaume : Roi du Burdinuis
Compagnon (animal) : Femto (faucon)
Spécialités : Parkour et assassinat
Date d'inscription : 15/09/2007

Feuille du personnage
Profession: assassin
Âge actuel: 29
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Source de l'Edjer [oasis]   Sam 24 Nov - 12:46



Se tenant face à l'étendue d'eau survivant miraculeusement à l'effroyable chaleur planant sur les plaines nues du désert, l'assassin portait un regard distrait sur les foyer qu'il avait allumé pour pallier à la lueur de l'astre diurne ayant alors cédé la place à la Lune. Le saut avait faillit lui coûter la vie, s'il n'avait pu amortir sa chute en se rattrapant aux flancs de la montagne, l'empallement aurait été assuré. Ce n'était pas de la chance, il n'y aurait par ailleurs nul terme qui conviendrait moins bien que celui-ci en pareil cas. Mais s'il avait frôlé la mort, il n'avait toutefois put en sortir sans dommage, son bras atteint d'une douleur lancinante lorsqu'il ploya sous le choc lors de la reception du spadassin.
"Arrogant... Trop arrogant..."
*Qu'est-ce qu'ils peuvent en savoir, mon prince...*
Un cavalier, sous l'égide du voile de la nuit, et d'un cheich sombre couvrant tout son visage, s'approcha silencieusement de l'assassin, et à sa hauteur lui remit un parchemin, sans laisser échapper un quelconque mot. En faisant de même, Khamsin demeura silencieux et se saisit de l'ordre que lui tendait l'homme. Cela fait, celui-ci talonna son cheval, qui d'un léger hennissement se mit à trotter faiblement vers le désert.
*On pense encore à moi, alors...*
Depliant le parchemin, l'assassin le parcourut en l'espace de quelques secondes, puis le relit à nouveau afin de s'assurer que rien ne lui avait échappé. Le repliant, une expression sombre s'affichant sur son visage, Khamsin vint vers sa monture, et mettant le pied à l'étrier se mit à le talonner, afin de s'avancer ainsi que le messager dans les ténèbres, portant son attention sur les flammes vacillantes parvenant de l'oasis alors qu'il la délaissait pour les terres sabloneuses sur lesquelles un terrible vent soufflait.
"Je dois m'éloigner de cette lumière dansante pour mieux me fondre dans les ténèbres, hein... Eiket Maeshek."

_________________
Le vent efface l'image d'un mirage à deux visages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mendhorn
Cavalier
Cavalier
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Compagnon (animal) : Garth (chien)
Date d'inscription : 26/10/2008

Feuille du personnage
Profession: érudit
Âge actuel: 27
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Source de l'Edjer [oasis]   Sam 8 Nov - 19:54

Un jour déjà! Une journée s'est écoulée depuis que la carriole a dépassé les remparts de la capitale du Sud, mais si elle nous offrait protection, aucune ne nous fut donnée durant ce périple, loin d'être achevé. Le sable reverberant les rayons du soleil aveuglent, mais les burdinuisiens s'en accomodent, autant que les bêtes de trait supportent la fournaise sous leurs sabots.
Enfin, le convoi fait halte, l'astre du jour se confondant dans les dunes offrant pour la première fois un répit à ce désert. Les plaines se couvrant d'un vent, étonnement, frais, marchands autochtones et fellahs s'activent, dressant un brasier en premier lieu, puis des tentures typiques dont la grossièreté est flagrante à la lueur du feu. Bien sûr, je prête un peu la main, mais je me lasse rapidement, d'autant que le mercenaire ne cesse de cristalliser mes pensées.


*Ils ont bon dos, tes brigands. A moins qu'il se compte pour l'un, mon tout beau* grommèle-je, serrant les dents, ma pensée formulée par un souffle alors que je regarde le brudinuisien, raillant.

Le contact du pelage de Garth sur ma paume suffit à me laisser penser que mon compagnon considère pareil l'homme du Sud, et lui accorde une confiance pouvant aisement être brisée d'un coup de croc. La dernière teinte chaude s'étant éteinte dans le ciel, devenu noir, j'ajuste mon chemisier, et accole Garth contre moi en m'asseyant devant le brasier. Nous sommes protégés comme lui du vent, glacial et bien puissant, mais demeure le danger de cet autochtone semblant bien armé, et faussement bien intentionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=vWgpeGxuFo0
Eva Mendhorn
Cavalier
Cavalier
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Compagnon (animal) : Garth (chien)
Date d'inscription : 26/10/2008

Feuille du personnage
Profession: érudit
Âge actuel: 27
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Source de l'Edjer [oasis]   Dim 9 Nov - 23:17

La nuit s'écoule, supportée par les crincrins d'un oud dont joue l'un des marchands, et des fils de Terpsichore dont je dois avouer avec Garth apprécier la technique. Mais malgré les esprits échauffés, quelques éclats de rire des autochtones, le fait que l'homme patibulaire demeure toujours dans les ombres du désert, #faisant le guet# à ses dires, ne me rassure pas, je dois rester vigilante.

*Ce malandrin cache quelque chose, gardons-le à l'oeil, mon tout beau* me dis-je, scrutant le noir sur lequel se détache une tâche plus grisonante, en portant mes yeux sur mon compagnon, pour sa part attiré par le brasier uniquement.

"Restez à portée, mercenaire, il serait malheureux qu'un bandit vous emporte dans la nuit."

Bien que j'affiche une mine narquoise, mon sourire adressé aux ombres est amer, les burdinuisiens ne cessent pas leurs festivités, et je n'en suis au contraire que plus alerte. Ces remarques passées, il ne nous faut selon mes impressions qu'une heure pour rejoindre nos couchages. Garth à mes côtés, je ne crains rien... mais les pas étouffés par le sable du mercenaire me gènent, car le vent et les ténèbres couvrent ses actions.
Des heures ont passé, si les créatures de ce monde ne nous approchent pas, j'entends les scarabées courir sur le sable, cherchant le soleil qui bientot dépassera des dunes. Enfin bientôt... Il fait encore obscur quand nous levons en hâte le camp.


*Epargné des brigands, quelle coincidence!*
narguè-je, pouffant un peu, avant de retrouver le burdinuisien du regard, dont la vue suffit à masquer mon sourire et me faire prendre des mimiques de suspicion.

Le meneur de la caravane est bien paré, Garth et moi de même, quelques marchands trainent la patte, je les considère du regard, la langueur résultante de cette courte nuit alourdissant mes paupières, obstruant mes yeux balayant le désert alors que je caresse machinalement mon compagnon assis dans la carriole à mes côtés.

*Profitons qu'il y ait un peu d'ombre, le soleil apparaîtra prochainement pour nous brûler les yeux*

En effet quelques rayons percent très faiblement au loin, aussi le convoi repart-il, tandis que baillant je me prépare à acceuillir les rais violents du soleil sur ma tête, pourtant parée maintenant d'un cheich qu'un marchand a bien voulu me céder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=vWgpeGxuFo0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Source de l'Edjer [oasis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Source de l'Edjer [oasis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ternoluis :: Le Royaume du désert :: Désert du Burdinuis :: Le desert-
Sauter vers: