Un autre monde s'offre à vous
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle du Conseil

Aller en bas 
AuteurMessage
Asphärr
Capitaine de la Garde d'Hortonur
Capitaine de la Garde d'Hortonur
avatar

Nombre de messages : 50
Spécialités : Lance-Hache à longue hampe
Date d'inscription : 03/12/2007

Feuille du personnage
Profession: guerrier
Âge actuel: 26
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Salle du Conseil   Ven 7 Déc - 21:14

Après un bref entretien qui avait conduit Asphärr à saisir la sombre situation dans laquelle était plongée la cité, aux mains des bandits, qui du fait de la faible présence de l'armée s'étendaient dangereusement sur les quartiers modestes et davantage sur les zones les plus défavorisées, et les consequences qu'une telle situation pouvait avoir dans les campagnes environnantes. Délaissant Jesper, cheminant quelques temps avec la sentinelle de la porte, qui l'abandonna lorsqu'ils arrivèrent en vue du château, le soldat passa la garde aisement, maintenant son flegme alors qu'il déclamait son nom comme passe-droit et que chacun de ses pas mesurés le rapprochaient du Conseil, qui jadis n'aurait à n'en pas douter été défavorable à telle contremesure.

"Ces seigneuries vous attendent. Qu'elles vous soient favorables, sir Melvach."

Ne relevant cet accent qui écorchait tant son nom, et ainsi passant outre le garde trônant le poitrail fier et couvert d'un plastron aux fines armoiries près de la haute porte s'élevant à l'entrée de la pièce, Asphärr pénétra dans l'imposante salle à la haute structure, où, entourés de hauts pylones travaillés soutenant les arcades sous lesquels ils se trouvaient, les membres du Conseil demeuraient, faisant silence alors qu'il entrait, et s'inclinait respectueusement, rencontrant en premier le regard de son tuteur, gouvernant l'assemblée qui laissait déjà apparaître moults émotions, à travers une vingtaine de faciès aux expressions divergeant de l'un à l'autre.



"Meseigneurs, je vous prie de ne pas vous offenser de ce qu'un homme de mon acabit puisse paraître pretentieux. Je n'ai pour unique pretention que celle de vouloir protéger le peuple de l'Hortonur. De retour de mon exil, je me présente à vous pour quérir votre autorité, et en recevoir celle du commandement de l'unité du Griffon Blanc à nouveau, pour redonner une mire à l'armée elle-même, qui n'a plus la force de faire face à ce qui trouble le royaume en cette heure sombre."

Un léger brouhaha parcourut la salle, des chuchotements à mi-voix, traduisant la colère des âmes offusquées comme l'approbation des êtres concernés. Plaidant sa cause durant deux heures, le soldat mit genou au sol et fit signe d'allégence en frappant doucement le sol de la hampe de sa lance, lorsque le Général des armées eut délivré son jugement, qu'une minorité réprouva inutilement en élevant leur voix et leur personne alors qu'Asphärr obtenait le commandement de son ancienne unité.

"Asphärr, vous retrouvez votre état de Commandant de l'unité du griffon Blanc. Si la charge de toutes les forces qui m'incombe ne vous est certes pas déléguée, que celle qui est vôtre éclaire la voie à la justice à travers le brouillard qui s'étend. Plus de roi, nos forces en déroute, puissent-ils suivre votre exemple. Par là-même, je vous nomme à la tête de la garde de la cité. La capitale ne saurait demeurer sans lueur vers laquelle se tourner, puissiez-vous la guider aussi bien que vous mènerez vos hommes."

"Merci pour votre confiance, Général Galeon et chers membres du Conseil."

Surpris de la seconde charge qui lui était octroyée, Asphärr n'inclina que plus respectueusement son chef que la mission qui lui incombait devenait plus pesante, mais accentuait la determination du soldat, qui finalement se releva, et salua l'audience en lui faisant front, jusqu'à ce qu'ayant franchit la porte celle-ci ne se déroba et ne le détacha des regards des membres de l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alassea
Cavalier Experimenté
Cavalier Experimenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 346
Age : 25
Rang du Royaume : Messager ( proche de la reine )
Compagnon (animal) : Son étalon, Vanilor
Spécialités : Art de la guerre
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille du personnage
Profession: Messager
Âge actuel: 129 ans ( entre 25 et 29 age humain )
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Salle du Conseil   Lun 17 Mar - 0:02

La salle du conseil... Enfin.. Après quatre jours de chevauchée incessante sur son étalon, Alassëa Dorthonion etait arrivee a Hortonur, ville la plus importante du royaume des humains. Quatre jours où l'elfe s'était isolée du reste du monde, ne pensant qu'à la mission que lui avait confiée son amie et reine du peuple elfique Clenalya Ombrenoire : rétablir une meilleure situation entre Alleris et Hortonur. Cette union était plus qu'importante pour les deux peuples.

Les gardes ouvrirent les larges et imposantes portes de bronze, s'éffacant pour laisser l'elfe entrer dans la salle où siegeait le conseil. Elle ne s'autorisa aucun jugement personnel sur ses membres, se concentrant plutôt sur son objectif. Elle se redressa, salua d'un signe de tête, et s'assit sur le siège que l'on lui proposait. Elle commença alors à s'exprimer sans attendre.

" Bonjour à vous. "

Gélanor, le chef du conseil se leva et s'adressa à l'elfe à son tour.

" Alassëa Dorthonion... le peuple elfique daigne-t-il donc enfin à renouer la communication avec nous ? "

* Je vois que sa seigneurie n'a rien perdue de sa perspicacité avec l'âge... *

" En effet. Le peuple elfique vous presente ses humbles excuses pour cette longue absence. Vous n'etes pas sans savoir neanmoins que nous avons traverse une crise des plus graves. "

" Mais devons-nous pour autant avoir a subir vos pretendus problemes, messagere ? Notre alliance politique doit-elle en souffrir ?"

* Hmm... c'est ce que je pensais... Hernan va se servir de sa haine des elfes contre moi. Tout les pretextes seront bons. *

" La n'est pas la question. Je pense que la presence de cette elfe ici n'est certes pas du au fait que le peuple elfique ait a se justifier de quelque maniere que ce soit, Hernan ! Veuillez maitriser vos humeurs. Si la messagere est ici, c'est qu'elle a quelque chose a nous communiquer ! "

* Merci, Finghin. Ton soutien au conseil a toujours ete d'un precieux secours. *

" En effet. Je vais etre breve : vous n'ignorez pas que la reine Clenalya Ombrenoire a ete portee disparue, et que sa fille, Lyete a pris sa place comme reine du peuple des elfes. Vous en avez forcement entendue parler. "

Les membres acquiescerent, l'elfe ayant capte leur attention. Celle-ci inspira a fond et ajouta :

" Notre reine est de retour, et va reprendre en main les renes du royaume. "

L'effet fut immediat. Un brouhaha des plus impressionnant resulta de l'intervention d'Alassea. Au bout de quelques minutes, Gelanor reussit a faire revenir au calme l'assemblee.

" Eh bien ! Ce n'est pas n'importe quelle nouvelle que vous nous apportez la, messagere ! "

" En effet. J'ai accourru pour vous avertir des que le retour de la reine a ete officiellement proclame. Celle-ci vous transmet ses respects, et souhaite renforcer les liens diplomatique entre nos deux civilisations. "

Elle sortit alors de sa besace le message de Clenalya et le fit passer jusqu'a ce que tous les membres en aient pris connaissance.

La reunion dura encore un moment, puis l'elfe s'appreta a prendre conge.

" Je vous remercie de votre attention. Je pense que vous aurez desormais plus l'occasion de me revoir a partir de maintenant. Nous pourrons alors regler d'autres points plus importants. "

Hernan la regardait d'un oeil sombre, ne se souciant guere de montrer clairement sa desapprobation de revoir les relations entre les elfes et les humains s'intensifier. Finghin la regardait d'un oeil confiant, souriant, aimable. Quant a Gelanor, celui-ci restait neutre, mais la messagere savait qu'il portait le royaume elfique en haute estime.

" Qu'il en soit ainsi. Presentez egalement nos salutations a la reine Ombrenoire, et faites lui savoir que c'est avec plaisir que reprendrons contact avec elle. A votre retour parmi nous, messagere, nous vous confierons une missive que vous pourrez porter a votre reine, dans laquelle nous lui exposerons la situation qu'a ete la notre ces derniers temps. "

Apres les ultimes salutations, l'elfe sortit discretement, ne prenant guere de temps pour se reposer, et s'appreta a rejoindre les ecuries.
Le moment etait venu de revenir a Alleris...


Dernière édition par Alassea le Lun 17 Mar - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphärr
Capitaine de la Garde d'Hortonur
Capitaine de la Garde d'Hortonur
avatar

Nombre de messages : 50
Spécialités : Lance-Hache à longue hampe
Date d'inscription : 03/12/2007

Feuille du personnage
Profession: guerrier
Âge actuel: 26
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Salle du Conseil   Lun 17 Mar - 18:38

En hâte, le Commandant, selon la missive qui lui fut portée à la caserne, traversait les couloirs du château, conservant une allure régulière, rythmée par ses pas sur les pavements de marbre, cessant alors que le claquement de ses chausses se voyait étouffé par une tapisserie étendue par devant la porte de cette salle bien familière. En poussant lui-même les portes, dont le branle attira l'oeil de la dizaine de commissaires siégeant autour de la table, le soldat aux traits froncés, soucieux, alors que son regard se perdait tour à tour sur les membres du concil, s'avança, demeurant debout devant ses supérieurs, conservant son immobilité alors que quelques railleries s'éleveaient déjà depuis la tablée à sa droite, mais cessèrent lorsque l'unique réponse de l'humain fut un regard d'une froideur faisant palir les moqueurs déconcertés, qui réinstaurant le silence marquèrent l'ouverture de l'audience, dont le Commandant espérait qu'elle fut courte.

"Aspharr, pour des raisons diplomatiques, nous devons envoyer l'un de nos béligérants en Royaume elfique, celui-ci paré à réouvrir ses postes frontières semblerait-il?"

"Désirez-vous que je charge une faction de sa sécurité? A moins que vous ne désiriez un limier à l'oeil averti pour vous faire l'écho des moyens dont disposent les sentinelles et autorités du Royaume."

"Non, ceci est une missive de paix, pas d'umbroglio à pareil instant, Aspharr ! Prenez une faction si vous le désirez... Car c'est vous qui porterez notre message en ces terres. Ceux-ci feront état des principales novations diplomatiques en Hortonur et par-delà, cela ne saurait être trop peu protégé. Demain à l'aube, prenez la missive sur la place, et menez-la au plus vite à Alleris."

Asphärr se tut, grinçant des dents lorsque l'homme vociféra son nom de la sorte, mais se moquant intérieurement, tant la solennité que prenait le membre du Conseil en était écoeurante, ainsi que si la situation des elfes lui paraissait triviale, alors que loin s'en fallait... N'ayant nulle réponse négative à formuler de toute évidence, le Commandant remarqua le général Galéon, qui silencieux laissait paraître qu'il n'en pensait pas moins envers l'humain et cette affaire concernant le Royaume elfique, dont l'apparition depuis l'ombre était des plus troublantes.

*Le condensé du climat politique de Ternoluis, rien que ça... Quelle connerie.*

Hôchant positivement la tête, adressant un ultime regard au général, demeurant en toutes façons pieds et poings liés, Asphärr fit quelques pas en arrière, puis tourna le dos à l'assemblée alors qu'il passait sous l'encadrure de l'immense porte, se fermant derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alassea
Cavalier Experimenté
Cavalier Experimenté
avatar

Féminin Nombre de messages : 346
Age : 25
Rang du Royaume : Messager ( proche de la reine )
Compagnon (animal) : Son étalon, Vanilor
Spécialités : Art de la guerre
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille du personnage
Profession: Messager
Âge actuel: 129 ans ( entre 25 et 29 age humain )
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Salle du Conseil   Sam 29 Mar - 16:46

Un jeune page s'avance vers les membres du conseil qui viennent de s'installer autour de la gigantesque table de marbre noir et blanc.

" Une elfe messagere venant de la cite d'Alleris demande a etre recue par vos seigneuries. Elle dit venir de la part de la reine Ombrenoire. "

" Faites-la entrer. "

Le garcon tente de ne pas rougir, s'incline largement devant le chef de l'assemblee, recule et finalement se detourne pour ouvrir les larges portes. N'osant s'adresser directement a l'elfe, il s'incline de nouveau et d'un signe de la main convie Alassea a s'introduire dans la salle. Celle-ci le remercie d'un leger sourire, et s'avance, se dirigeant vers le siege reserve aux nombreux messagers sillonant les terres de Ternoluis. Neanmoins, avant de s'installer, elle fait passer la missive confiee par la reine, afin que tous les membres puissent en prendre rapidement connaissance.
L'elfe prend enfin place et patiente, le temps que les humains s'informent de l'objet de sa presence ici.
Finalement, Gelanor redresse sa tete vers elle, la saluant d'un leger signe de tete, geste imite par la plupart des membres, excepte, evidemment par Hernan. La messagere fit comme si elle ne l'avait point remarque, preferant se concentrer sur la reunion que sur ces futiles barrieres que s'obstinait a placer cet homme imbu de lui-meme.
L'archiviste, Deimos s'appretait a remplir sa fonction : prendre en notes tout ce qui serait dit lors de cette rencontre, Silenia, la seule femme du conseil, prete a accorder la plus grande attention a l'elfe, Finghin, souriant, confiant comme a son habitude, Gelanor, visage toujours aussi insondable. Rien dans l'attitude du conseil ne semblait etre propice a la tension et a l'hostilite suite a la venue de Clenalya en Hortonur.

* Reste a savoir qu'est-ce qui transparaitra des paroles echangees... *

" Eh bien, messagere d'apres ce parchemin, la reine semble vouloir se rendre ici. Hmm... Sage decision. Si elle decide de sejourner quelques jours ici, nous aurons plus le loisir de converser a propos des futures et nouvelles relations economiques entre nos deux peuples. Vous a-t-elle fait part de ses impressions a l'idee de cette visite ? "

Alassea reflechit, et finalement se decida :

" Eh bien, sachez que c'est simplement et en toute amitie qu'elle desire mettre en oeuvre ce voyage. Elle devrait rester quelques jours et m'a chargee de vous transmettre toute sa sympathie. Je pense que sa venue sera aussi utile a notre politique qu'a l'economie, ou encore aux relations entre nos deux civilisations. Surement m'enverra-t-elle ici a nouveau afin de vous prevenir de la date precise ou elle compte arriver. Ma presence d'aujourd'hui etait simplement destinee a vous informer de cette visite future, afin que nous ne vous prenions pas au depourvu. "

" Et nous apprecions cela, messagere. "

Lui souriant, l'elfe observa discretement les reactions des autres membres. Tous semblaient sensibles a cette preuve de confiance que leur faisait la reine. Elle dissimula un sourire plus eclatant, cette fois-ci destine a ses propres pensees.

* Clenalya a joue finement. *

" Et je suppose que nous devrons veiller a sa parfaite securite ? Ou peut-etre a-t-elle prevue une garde d'une trentaine de vos soldats et archers elfiques ? "

Cette fois-ci, tous surent qu'il etait alle trop loin. Alassea ne comprenait plus cet attitude negative et disproportionnee mais ne desirant point jeter de l'huile sur le feu, elle se tut, ce qui parut agacer singulierement son interlocuteur. Gelanor, en revanche, au comble de l'exasperation, se leva brusquement.

" Cela suffit, Hernan ! Mais que vous arrive-t-il, reprenez-vous ! Ou nous devrons reviser notre decision en ce qui vous concerne vous et votre presence lors de ces rencontres diplomatiques !"

Il se rassit, et se tourna a nouveau vers la messagere.

" Vous me voyez navre de cet incident. "

Jetant un regard discret vers Hernan, elle percut sa fureur et sa honte.

" Je vous en prie. "

" Rassurez-vous, nous traiterons avec les plus grands honneurs Clenalya Ombrenoire. "

L'elfe regarda avec reconnaissance Silenia qui venait de s'exprimer d'une voix ferme et sincere. Les deux femmes avaient deja eu une ou deux fois l'occasion de discuter en prive de tout et de rien, et elle s'appreciaient mutuellement. Alassea appreciait notamment la culture impressionnante dont faisait preuve l'humaine. Elle savait que celle-ci avait du etre affectee du silence du royaume silvestre, et donc de sa presence en Hortonur depuis la disparition de la reine des elfes.

" C'est tout ce que je souhaite. Bien, a present, je me vois dans l'obligation de rentrer a Alleris. "

Elle se leva, et les membres du conseil l'imiterent, la saluant, et la regardant sortir de la salle.

" Croyez-vous vraiment ce que vient de nous dire cette messagere concernant les motivations de la reine ? "

Voyant que Gelanor ne souhaitait repondre a l'impudent, Finghin se devoua, repulsant l'idee de considerer celui-ci comme indigne de sa presence ici.

* Meme si son comportement n'est pas des plus exemplaires... *

" Je pense que nous pouvons avoir confiance. Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous mefier du peuple elfique. Et je crois en la reine. Son retour devra etre apprecie a sa juste valeur, croyez-moi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clenalya
Reine des Elfes
Reine des Elfes
avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Rang du Royaume : Reine
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille du personnage
Profession:
Âge actuel: Inconnu
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Salle du Conseil   Dim 18 Mai - 21:29

Ayant été ammenée dans la salle du conseil après une bonne heure de déliberation, Clenalya se tenait à présent debout et immobile devant les siegeant du conseil. Un silence s'installa quelques secondes, mais l'homme qui était à la tête de cette assemblée décida enfin de prendre la parole.
"Dame Clenalya, nous avons analysés vos propositions, et c'est avec joie que nous acceptons ces dernières. Nous avons murement réflechis, et nous pensons que cela serait une bonne chose pour nos deux peuples. Un accès culturel ouvert à tous est une proposition bien alléchante, et nous ésperons ainsi que vous tiendrez vos engagements, culturellement et militairement.
- Noble Conseil, c'est une promesse que j'ai faite, et c'est avec ma parole comme garantie que ces engagements seront respectés."
Sortant deux parchemins entièrement rédigés, l'homme les posa sur la table, présentant une plume et de l'encre à la reine, qui se rapprocha, et commenca à lire le pacte. Une fois qu'elle fut assurée qu'il n'y avait aucunes escroquerie, elle signa les deux, et l'on y apposa le sceau de l'Hortonur. Chaque peuple gardera un parchemin, et, le roulant, Clenalya garda le siens dans ses mains.
"La construction de cette université commencera le plus tôt possible. Le peuple de l'Hortonur peut également compter sur le soutiens du peuple elfique, quels que soient les cas.
- Nous n'en doutons point, Dame Clenalya. Puissez-vous avoir bon retour, et restez ici autant de temps que vous le souhaitez.
- Je vous remercie, et me retire donc, avec une joie immense."
* Et une satisfaction totale* rajouta-t-elle alors qu'elle passait déjà les portes.

_________________
Même la plus pâle des fleurs a droit à un peu de tendresse ...



.. damned ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du Conseil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du Conseil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle du Conseil Jedi
» Salle du conseil
» Salle du Conseil Noir
» Le Conseil de Fondcombe
» Un conseil amical ( PV Alyssa ) [Maison Gryffondor -->Salle commune]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ternoluis :: Archives du Forum :: Corbeille-
Sauter vers: