Un autre monde s'offre à vous
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liaisons dangereuses

Aller en bas 
AuteurMessage
Khamsin
Seigneur des Vents
Seigneur des Vents
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 29
Rang du Royaume : Roi du Burdinuis
Compagnon (animal) : Femto (faucon)
Spécialités : Parkour et assassinat
Date d'inscription : 15/09/2007

Feuille du personnage
Profession: assassin
Âge actuel: 29
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Liaisons dangereuses   Sam 13 Sep - 22:55



Retour dans les terres centrales, alors que la civilisation semble avoir stoppé son évolution, pour stagner à un piètre niveau, celui de la fange dont n'émergent les citadins que guère mieux que les gueux s'affairant brisés par la faim par delà les remparts, ou courant hors d'haleine hors de portée des miliciens s'élançant désemparés dans les rues aux trousses des voleurs et autres filous parqués en certains quartiers, ces quartiers, où nulle main n'oserait s'apposer sur la silhouette fendant les foules massées dans les rues, faite de haillons semblant imprégnés de quelque poison tant les badauds miséreux s'en écartent, lançant des regards discrets s'évanouissant aussitôt, les perles de sueur ruisselant le long des échines courant dans le dos des pauvres âmes de même que leurs yeux se détournent de l'ombre, au visage couvert mais au pas sûr et mesuré, léger, mais franchissant le seuil d'un établissement familier en un fracas accentué par la porte se dérobant, dévoilant la salle rendue plus obscure encore par les cieux que voilent des nuages gris paraissant aussi lourd que les flèches les éffleurant, plus haut. Interrompant le cri perçant du prédateur tournoyant au-dessus du misérable quartier d'un mouvement, l'assassin hausse le chef, et intercepte le regard impudent de l'individu au sourire paraissant large sous sa lourde moustache noire de jais.
"Pas le temps pour les cérémonials, Orland. J'ai besoin du gîte, et d'informations..."

_________________
Le vent efface l'image d'un mirage à deux visages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamsin
Seigneur des Vents
Seigneur des Vents
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 29
Rang du Royaume : Roi du Burdinuis
Compagnon (animal) : Femto (faucon)
Spécialités : Parkour et assassinat
Date d'inscription : 15/09/2007

Feuille du personnage
Profession: assassin
Âge actuel: 29
Pouvoirs spéciaux:

MessageSujet: Re: Liaisons dangereuses   Dim 12 Oct - 19:55

Les cieux couverts d'imposante tâches grisâtres couvrant une toile devenant morne jetant par instants des lances de feu avec vindicte sur les terres détrempées par les pluies battant les plaines, l'assassin n'essuyait que de peu les rafales noyant les ruelles dans la fange, dont il se portait loin en sa bure sur les toits des maisonnées rendant les averses au caniveaux et passants, mais forçant de même l'homme à prendre garde à son équilibre sur les tuiles humectées et glissantes. Alors que nulle hère n'osait lever le regard vers les cieux furibonds pour ne point s'exposer aux averses, le cheminement du spadassin put demeurer inconnu des badauds, aux expressions perçant sous leurs chapes aussi sombres que les cieux de cette terre, ainsi que le perçut Khamsin jusqu'à ce que son errance le mène à son point d'attache en cette cité, dont par les charpentes s'échappait un menu brouhaha couvert par la pluie battante, dont fut heureux de se soustraire l'assassin en pénétrant par la toiture dans l'établissement, un sourire l'accueillant alors qu'il s'échappait de l'étage pour venir au comptoir, où son ami le reçut sourire aux lèvres masquées en partie par sa large moustache, mais le regard se portant à une tablée non loin, envers laquelle le spadassin reporta lui-même ses yeux, puis s'y engagea, le gérant ne lâchant dès lors plus la créature siégeant là, toisant l'assassin sous une chape au noir aussi profond que les ténèbres en lesquelles elle demeurait, celles de l'extérieur n'accentuant que davantage la part d'ombre dont recelait la bâtisse.
"Tes informations étaient exactes, je l'ai bien reconnue. Mes félicitations, sans ton aide, j'aurais eu du mal à la trouver, ceci fait, le travail que tu as dû fournir pour obtenir ces renseignements a été exemplaire selon Ashan."
"Ma formation m'y a bien préparé, à vos côtés, Maître."
Les pas séparant le spadassin de l'être à la fine silhouette transparaissant sous ses trousses et la voix claire et pure de la jeunesse franche et respectueuse diminuèrent, l'assassin pouvant dès lors apposer sa main sur les joues du visage à la carnation claire et douce seules émergentes du voile d'ombre couvrant la jeune créature siégeant face à lui.
"Je ne le suis pas, pas même sur le plan protocolaire. Il est vrai néanmoins que tu as bien grandi..."
Le sourire qui irradia la face cachée de la fille à ces mots s'épandit sur celle du spadassin, enjoué par la fierté suscitée par l'être, d'autant que celle qu'il semblait lui susciter lui-même.
"Cela devait être fait, n'es-tu pas d'accord? On lui devait. Mes félicitations à nouveau, ta tâche a été bien accomplie, de même que la mienne, aussi je t'accorde tes quartiers, mais prends garde."
L'assassin fit glisser sa main vers les tempes de la jeune fille, effleurant ses oreilles, qui à la sensation de la cicatrice paraissant toujours à son sommet se rétracta, la mine de la jeune tueuse déclinant, puis se ravivant alors que le spadassin effleurait une ultime fois ses joues, et lui adressait un sourire qui sembla pallier à la gêne ainsi que le traduisit le regard paraissant depuis la chape noire, clair et pur. Le contentement des deux individus s'exprimant dans un silence en lequel la gêne demeura perceptible, mais éclipsée par un sentiment de bien-être transitant par le regard de chacun, l'assassin délaissa la jeune créature, s'en retournant, et déposant sur le comptoir quelques pièces qui churent en un fracas léger mais détonant en l'établissement alors emplit de rires et voix gras et tonitruants, alors que le spadassin adressait un dernier regard à la tueuse et la consommation reposant sur sa table.
"Pour la petite" déclama-t-il à Orland, pour justifier le déboursement de cette somme.
Rabattant sa chape se confondant avec ses haillons, l'assassin vint à l'entrée de l'auberge, et jettant des regards alentours repoussant la porte, tendant légèrement l'oreille seulement, s'arrêtant un instant, puis s'engouffrant à l'extérieur toujours battu par les averses après avoir recueillit les quelques mots qui passèrent par-delà le brouhaha de l'établissement.

"A bientôt, papa..."

_________________
Le vent efface l'image d'un mirage à deux visages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liaisons dangereuses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liaisons dangereuses ~ Pv
» Liaisons dangereuses [Tessa]
» Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
» DANGEROUS LIAISONS.
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ternoluis :: le Royaume des Humains :: Hortonur :: Taverne-
Sauter vers: